.

Aconit paniculé

Aconit paniculé

Une fleur magnifique, une beauté vénéneuse que vous découvrirez probablement le long d’un sentier, dans la forêt. On la reconnait à sa forme typique, qui évoque un casque.

Anemone soufree Lacs tempete 5 b2

Anémone soufrée

L’alpage est si beau! Et le spectacle ne dure pas très longtemps. D’où l’intérêt des randonnées du mois de juin, les journées sont plus longues, les fleurs plus abondantes, les randonneurs moins nombreux…

EdelweissEdelweiss

Il évoque la neige, l’altitude; c’est un symbole. Il est victime d’une obsession: en ramasser un, le faire sécher, le mettre sous verre! Pitié pour lui, cherchez le, photographiez le, mais ne le ramassez pas, et ne dites pas où vous l’avez vu!

Epilobe en épisÉpilobe en épi

Voila une fleur qui n’est pas rare du tout. Elle fait partie du paysage à un point tel qu’on l’oublie… sauf lorsque l’on a besoin d’un premier plan coloré pour faire joli sur la photo. Mais elle vaut beaucoup mieux, elle gagne à être connue.

.

Gentiane acauleGentianes bleues

Elles sont toutes aussi belles les unes que les autres. Il y en a de grandes, de petites et de minuscules. Comment les reconnaitre et quels noms leur donner? J’ai quelques idées sur la question, mais je suis pas certain que les botanistes soient d’accord!

Gentiane pourpreGentiane pourpre

Qu’est-ce qu’une plante rare? Elle n’est pas fréquente dans les Alpes, mais en Beaufortain on en trouve des champs entiers. Une partie de son charme vient de ce qu’elle fleuri tard dans la saison.

.

Joubarbe des toitsJoubarbe des toits

C’est une plante étonnante, il ne lui faut pour pousser qu’un rocher et une poignée de sable retenue dans ses interstices. Mais pourquoi l’appeler “Barbe de Jupiter”, et quel rapport avec les toits?

Lys martagon Lys Martagon

Ce lys à la beauté sophistiquée serait tout autant à sa place chez le fleuriste que dans l’alpage. Il a d’autres qualités bien cachées que les populations montagnardes ont su découvrir.

.

Sabot de Vénus Sabot de Vénus

Le Sabot de Vénus est probablement l’une des fleurs les plus rares de France.
Elle se plait en moyenne montagne, elle est bien représentée en Savoie.

Silene acauleSilène acaule

On le nomme également Silène des glaciers. Il vit, ou plutôt survit, de 1800m à 3700m. On se demande comment il arrive à résister. Il est presque aussi fort que les lichens, qui sont à la limite du végétal et du minéral, mais à la différence de ces êtres étranges, le Silène acaule fleuri joliment, il a l’élégance d’être décoratif malgré l’adversité.