Mont Mirantin Monter au Mirantin (2460m) en suivant le ruisseau du Mirantin, et en passant par les chalets du Mirantin: quoi de plus logique? C’est pourtant un itinéraire très peu fréquenté. La raison: plus raide tu meurs.

Départ: Le Planey (1200m) ou un peu plus haut sur la route qui mène à Plan Villard.

Durée: une journée c’est bien. Mais rien ne vous empêche de courir pour aller plus vite, sauf peut-être la pente.

Difficultés: c’est raide jusqu’au Chalet du Lac (et pas qu’un peu), vertigineux, et parfois exposé, à partir du Pas de l’Âne. J’imagine que la présence des ponts pour franchir par 2 fois le ruisseau du Mirantin n’est pas garantie (en tous cas pas en début de saison). Un minimum d’expérience, et un maximum de prudence, sont indispensables.

Quand? à éviter absolument par temps de pluie, si le sol est détrempé, s’il reste de la neige, en particulier dans la combe étroite où se font les 500 premiers mètres de dénivelé.

Carte: pour emporter IGN 25000ème, 3532 OT (il est indispensable de pouvoir se repérer sur le terrain: la plupart des sentiers utilisés ne sont pas sur la carte et ils sont peu marqués). Pour se rendre compte immédiatement: carte GoogleMaps.

Ressources:
– la webcam Arêches / Arolles, située à 1900m, donne une bonne idée des conditions en particulier au niveau du début de la rando.
l’itinéraire classique pour le Mirantin part de Plan Villard et suit le GR du Tour du Beaufortain jusqu’au Pas de l’Âne
– sur sentier-nature une montée sur le versant qui domine Albertville, depuis Le Col des cyclotouristes et en suivant la crête de La Roche Pourrie.
– géologie du Mont Mirantin sur geol-alp
– le trail « KM Vertical du Mirantin » sur le site U-Trail (édition 2013) et sur la-haut.over-blog (édition 2012)

Photos prises le 22 août 2014.

 ***

Depart vers le Mirantin

Chemin interditJ’ai soigneusement repéré l’itinéraire avec la carte IGN 25000ème. Les premiers pas sont faciles, sur un large chemin qui longe le ruisseau du Mirantin, en amont du Planey. Très vite, j’arrive devant une barrière, un peu penchée, facile à contourner, mais qui dissuade de poursuivre par là.

Il y a justement un sentier sur la gauche, c’est mieux qu’un grand chemin… Il est peu marqué, mais semble fiable. Il est entretenu: une fauche légère, et récente, a été pratiquée sur les côtés. La rosée du matin ne mouillera pas les chaussures… On s’élève doucement au dessus du Planey.

Le Planey.

Pont sur le ruisseau du MirantinSurprise! Le sentier, et un petit pont, incitent à franchir le ruisseau du Mirantin, juste en aval d’une cascade. Je ne m’attendais pas à traverser le ruisseau, ni à tant de prévenance.

.

Ruisseau du Mirantin

J’aurai l’explication plus tard. Le sentier a été tracé pour une course (un trail, encore un), le « km vertical du Mirantin », organisé en août  (depuis l’année 2007 au moins).

.

 

Il est très direct, c’est le principe d’un « KMV » (km vertical): les 1000m de dénivelé correspondent à une distance de 2,9 km! Par conséquent on emprunte à peu près le même itinéraire que la cascade toute proche (on l’entend mais on ne la voit pas).

Ruisseau du MirantinAutant dire que le sentier n’est pas confortable. Et pourtant je suis heureux de l’avoir découvert. Non seulement c’est un itinéraire très logique pour monter au Mirantin, mais en plus il permet d’éviter la piste à 4×4 qui dessert le Chalet du Lac (elle a été tracée à coups de pelleteuse au début des années 2000). Bonne idée de créer un sentier quand on en détruit un autre, ce qui est (trop) fréquent en Beaufortain.

Myrtilles et Airelles.

Au sommet de la première pente, une courte descente très raide, équipée d’une main courante, permet de rejoindre le lit du torrent que l’on franchit grâce à un pont formé d’une simple poutre.

603 Ruisseau du Mirantin b

Clic = zoom sur le pont.

Alpage .

Sur le versant opposé, la montée est toujours aussi raide.

.

Mais ça ne dure pas. On rejoint bientôt un sentier qui monte en rive gauche (sans doute celui qui est barré en bas, il figure sur la carte). Il est visiblement fréquenté, et peut être même entretenu.

.

Pierra Menta.

Nous sommes probablement sur l’ancien chemin muletier du chalet du Mirantin.

Ruisseau du Mirantin

Clic = zoom sur la cascade

Le paysage devient superbe: un vallon désert au pied des pentes qui descendent de la Pointe de la Grande Journée. Le sentier en balcon domine le torrent, il se faufile au milieu des myrtilles et des raisins d’ours.

Bientôt les Chalets du Mirantin sont en vue. De nouveau il faut prendre droit dans la pente (dré dans l’pentu comme on dit par ici).

Chalet du Mirantin

Arrivée aux chalets du Mirantin.

Chalet du Mirantin

Le sentier du KMV se poursuit, toujours droit vers le Chalet du lac. (Il n’est pas sur la carte 25000ème,  qui indique une autre possibilité plus facile).

Au dessus du Chalet du Mirantin

 

Chalet du Lac Arrivée au Chalet du Lac. On n’a pas perdu de temps!

Chalet du Lac

Sympa de prendre un café ou un goûter au chalet.

Lac du chalet du Lac

Tour du BeaufortainOn emprunte maintenant le sentier du tour du Beaufortain. Beaucoup plus facile, et beaucoup plus de monde en août.

En raison de l’altitude il y a de moins en moins d’herbe, de plus en plus de cailloux, mais toujours des chèvres et des moutons. C’est le Beaufortain: tant qu’il y a un peu d’herbe la montagne est habitée. C’est comme çà depuis des siècles, ici çà n’a pas changé.

Vers le Pas de l Ane.

Petit lac sous le Pas de l Ane.

Pas de l Ane.

Arrivée au Pas de l’Âne.

Sommet du Mont Mirantin

L’horizon s’élargit.

Au début l’arête est large et facile.

Puis l’itinéraire devient vertigineux, mais reste facile.

Puis il franchit quelques passages à la fois rocheux et vertigineux.

Crete du Mirantin

Clic = zoom sur le câble

Et bientôt il faut mettre les mains sur le rocher.

Un câble a été posée à l’endroit le plus vertical. Ce n’est pas pour les enfants, ou alors il faut savoir assurer.

.

Sommet du Mont MirantinFinalement le niveau de la rando est assez homogène, sportif du début et à la fin, avec une bonne pause au niveau du Chalet du Lac.

.

Sommet du Mont Mirantin.

.

Sommet du Mont Mirantin.

Le Mont Blanc

Mont Blanc vu du Mirantin.

Les Aravis.

Aravis vus du Mirantin.

Retour du MirantinLe retour se fait par le même chemin, au moins jusqu’au Chalet du Lac.

Puis différentes options se présentent:

– reprendre l’itinéraire de montée est possible, mais il n’a pas été conçu pour la descente. (Un sentier qui ne fonctionne que dans un sens? Et oui, çà existe!)
– passer par la rive gauche en bas (c’est sans doute plus facile. Ce serait logique, s’il s’agit bien de l’ancien chemin qui dessert les chalets du Mirantin, mais je n’ai pas testé…)
– ou prendre les grands chemins en passant par Plan Villard (histoire d’accorder un peu de repos aux cuisses).

Panoramique Mirantin

(Clic pour voir l’itinéraire)

.

fin

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Advertisements