Grand Mont d ArechesLe Grand Mont (2686m) est la montagne d’Arêches, un sommet incontournable pour les gens du coin, pour les habitués de la station, pour les fans du Beaufortain (dont je suis), pour les randonneurs à ski (de France, de Navarre, et d’ailleurs). Pour tous ceux là l’ascension est obligatoire, la seule question est quand et comment. Et il y a l’embarras du choix.

La montée depuis le lac de St Guérin est un grand classique. La descente en direction du col de la Louze est beaucoup moins fréquentée, elle permet de faire un circuit. Mont Blanc en vue quasiment tout le temps… (pour un itinéraire plus sportif, par le passage du Dard et l’arête Ouest, voir ici)

Départ: barrage de St Guérin

Difficultés: le dénivelé (1127m) n’est pas négligeable, la neige reste abondante en début de saison, trouver son chemin au début de l’itinéraire de descente n’est pas évident.

Durée: une journée bien remplie.

Quand? Pas n’importe quand, mais en toutes périodes de l’année il y a des possibilités… Puisque nous pratiquons la randonnée d’été, le mieux est d’attendre… l’été pour éviter de brasser trop de neige.

Carte: pour emporter: carte IGN 25000ème, 3532 OT (le sentier de descente n’est pas sur la carte). Pour se rendre compte immédiatement: carte GoogleMaps.

Rien n’est parfait: la montée sous les téléskis est longue, monotone, et les téléskis ne sont pas décoratifs, surtout en été. On se console en contemplant le Mont Blanc à chaque pause. Et en se disant que le Grand Mont a toujours été une montagne fréquentée, utilisée, exploitée (par l’industrie minière aujourd’hui disparue, le pastoralisme, et le tourisme de masse avec le ski). C’est une montagne qu’il faut prendre comme çà!

Ressources:
– la webcam Arêches / Cuvy, située à 1700m, donne une bonne idée des conditions côté nord du Grand Mont.
– le Grand Mont sur Sentier nature (en automne, avec descente sur les lacs de la tempête)
refuge de l’Alpage
– la fameuse course de ski alpinisme La Pierra Menta passe souvent par le sommet du Grand Mont.
– géologie du Grand Mont sur Geol-Alp

Photos prises le 16 juillet 2014.

***

Du lac de Saint Guérin au sommet du Grand Mont.

Lac de Saint Guerin

Il est possible de se garer juste au dessus du barrage de Saint Guérin (1559m).

En 2014 il est interdit de traverser le barrage en voiture. Bonne chose. C’était possible avant mais la piste qui longe le lac était difficilement carrossable, les croisements problématiques, le parking en bout de piste insuffisant. Donc pas de regrets.

Barrage de Saint Guerin

.

Après avoir longé le lac sur toute sa longueur (bon échauffement) prendre un sentier qui part sur la droite au travers des prés.

horaires Grand MontLe  Grand Mont est indiqué à 3h35.

Nous montons d’abord en direction du chalet du Planey.

Chalet du Planey

.Marquage tour Beaufortain

Puis le sentier revient vite sur la droite. Le marquage est celui du tour du Beaufortain dont on va suivre l’itinéraire pour traverser la belle forêt de Marlhonais.

Foret de Marlhonais

.

.

Foret de Marlhonais.

.

.

.

.

.

.

.

Orchis .

.

.

Au sortir de la forêt, vue sur le Cormet d’Arêches et le Crêt du Rey.

Cormet d'Arêches.

A la première bifurcation, quitter le Tour du Beaufortain, prendre le sentier de gauche,

Chalet des Rognouxet monter droit dans l’alpage en direction des Chalets des Rognoux.

Il est possible de faire un petit détour jusqu’au chalet de l’Alpage (refuge, bonne cuisine, possibilité de faire la randonnée en 2 étapes si l’on veut prendre son temps).

Grand RognouxLongue montée en direction du Grand Rognoux. C’est un gros rocher, l’un des contreforts du Grand Mont.

.

Vue sur le Mont Blanc. Au premier plan le refuge de l’Alpage. En plan intermédiaire la Roche Parstire.

Mont Blanc Roche Parstire

Grand RognouxMontée régulière, assez rectiligne, en suivant un téléski, qui se poursuit dans une combe au pied du Grand Rognoux,

.

.

Arrivée au col de la Forclaz, qui est aussi le point le plus haut de la station d’Arêches.

Col de la Forclaz

C’est un petit belvédère. Vue sur le lac Brassa (au premier plan), la Pointe de la Grande Journée (à gauche) et le Mont Mirantin (en face).

Pointe de la Grande Journée et Mont Mirantin

Les lacs Cornu et Seston sont juste en dessous:

Lacs Seston et Cornu

marquage Le sentier décrit une vaste courbe, franchi l’arête nord est, et gagne le versant sud est du Grand Mont

La montée se poursuit dans une toute autre ambiance, minérale, guidée par les cairns et de rares marquages jaunes. Le sentier existe, mais il est parfois difficile à suivre.

.

.

Petit lac sur le Grand Mont.

Les névés sont encore nombreux à la mi juillet. On peut choisir son itinéraire: neige ou rocher.

Vers le Grand Mont

Arrivée au sommet.

Sommet du Grand Mont.

Vue sur la Vanoise, avec au premier plan la Pointe du Dzonfié. Et c’est comme çà de tous les côtés…

Vanoise vue du Grand Mont

Pointe de ComborsierChacun s’amuse à retrouver ses montagnes familières dans le vaste panorama: Granier, Tournette, Charvin, Aravis, Pointe Percée, Mont Joly, Mont Blanc, Mont Pourri, Grande Casse, Glaciers de la Vanoise, Écrins, Meije, Râteau et j’en passe.

Il y en a pour tous les goûts.

N’oublions pas les sommets du Beaufortain, bien sûr, en particulier la Pointe de Comborsier, juste à côté.

.

Du sommet du Grand Mont au col de  la Louze.

Arête Sud du Grand Mont

Maintenant il s’agit de trouver l’itinéraire qui descend en direction du col de la Louze.

Sur la vaste croupe sommitale nous revenons sur nos pas, puis nous suivons l’arête Sud (plus exactement Sud Est). Un sentier existe par endroits. Toute la difficulté est de trouver le moment où l’itinéraire quitte l’arête, et part sur la gauche. Un seul indice: un peu avant le point coté 2553m sur la carte…

Oui c’est maigre comme indice, d’autant plus qu’il n’y a pas de sentier de ce côté. Il y a des cairns… petits et rares! Mais fiables. Pour une fois il vont vraiment servir. Ne pas hésiter à ajouter votre pierre à ces précieux édifices.

De cairn en cairn, en suivant une direction Est / Nord Est, nous arrivons bientôt à un groupe de 3 petits lacs, ou plutôt mares.

Petit lacs au SE du Grand Mont.

Au niveau du 3ème, au pied d’un gros bloc, les cairns indiquent qu’il faut changer de direction et prendre dans la pente, direction Sud. Un bâton fiché dans un cairn confirme la direction…

Du Grand Mont au col de la Louze.

Marquage du Grand Mont au col de la LouzeUn sentier apparaît, et bientôt également des marques jaunes… fini le jeu de piste!

Descente agréable dans le vaste versant SE du Grand Mont.

Bientôt le col de la Louze est en vue, au pied de la très reconnaissable Pointe de Riondet.

Descente sur le Col de la Louze

Du col de la Louze au lac de Saint Guérin.

Du col descente par le sentier très fréquenté: c’est une variante du Tour du Beaufortain et surtout il conduit aux les Lacs de la Tempête.

Chalet de la Louze.

Longue descente, avec le lac de Saint Guérin en face.

descente du col de la Louze

Lys Martagon

Descente du col de la Louze

Au fil de la descente on passe de l’alpage à une végétation d’arcosses, qui procurent peu d’ombre au randonneur. Toute une végétation de grandes plantes profite de ces terrains humides et non pâturés: c’est la mégaphorbiaie, avec les Laiterons des Alpes, les Adénostyles à feuille d’Alliaire, et le superbe Lys Martagon.

.

.

Lac de Saint Guerin en vue.

Ruisseau de la Louze

Nombreux passages (très) boueux.

Mais qu’importe la boue lorsque l’on est proche de l’arrivée. D’autant plus que l’on se rince les semelles dans plusieurs torrents, qu’il faut franchir à gué. Aujourd’hui c’est facile. J’imagine que ce n’est pas forcément le cas à la fin du printemps, ou en automne.

.

Lac de Saint Guerin.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Advertisements