Le Mont Outheran (1673m) est un petit sommet pas trop fréquenté, tout proche de Chambéry. L’itinéraire est facile jusqu’au col du Grapillon, et puis c’est une autre histoire lorsqu’il faut franchir le pas du Cuert, qui fait pourtant tout le charme de la randonnée. Grimpette ludique pour les uns, barre rocheuse insurmontable pour d’autres…

Nord de la Chartreuse depuis le Mont Outheran

Départ: Les Bruyères au dessus du Désert d’Entremont.

Durée:  une bonne demi journée.

Quand? je préfère la version ballade de printemps (en fait du mois de juin, en montagne les saisons sont un peu décalées). En plein été son charme vient de ce que la plus grande partie se déroule en forêt. En automne les vues sur la Chartreuse sont magnifiques. En hiver ce serait bien de laisser les animaux tranquilles, allez donc à la Pointe de la Cochette.

Carte: pour emporter: carte IGN 25000ème 3333OT, pour voir tout de suite sur Google Maps.

Difficultés: la principale est le pas du Cuert. Au sommet il faut de la vigilance pour ne pas perdre le sentier, même par beau temps. Le retour peut sembler long… mais il y aura bien quelqu’un pour aller chercher la voiture.

Ressources: le sommet n’est pas trop fréquenté, mais on trouve plein de reportages sur les blogs…

– Sentier nature
Montagne à vaches
Le blog de Manu
Albert Gourru
– le chalet de l’Outheran peut servir de refuge, enfin, presque, disons d’abri. Je n’ai pas vérifié s’il était ouvert, ni son état.
– il y a aussi des voies d’escalade dans la face sud.
– enfin pour la géologie des lieux, rien de mieux que geol-alp

Photos prises le 11 juin 2014.

***

Outheran .

horaire col du Grapillon

clic pour voir

Départ au niveau de la station du Désert d’Entremont, d’où l’on aperçoit la plus grande partie de l’itinéraire.

Direction col du Grapillon.

Le sentier monte le long d’une trouée dans la forêt. En hiver c’est la piste de ski.

depart Les Bruyeres.

Marquages en montant au col du GrapillonBalisage jaune tout au long de la randonnée.

Le sentier sort de la forêt pour traverser une prairie…

Montee vers le col du Grapillon

…et on retrouve vite la forêt.

Ancolies

.

La montée devient un peu plus rude. Grimpette vers le col du Grapillon.

Montee vers col du Grapillon.

Col du Grapillon

clic pour voir les horaires

Arrivée au col.

A gauche la Pointe de la Cochette. C’est un but de ballade très fréquenté, en été comme en hiver.

En face, après une légère redescente sur l’autre versant, il est possible de contourner le Mont Outheran et de rejoindre le col du Planet en faisant un grand tour dans la forêt.

Je prends le sentier de droite, en direction du Mont Outheran qui apparait entre les épicéas.

Outheran vu du col du Grapillon.

Gentiane BleueA peine sorti de la forêt, une fleur d’altitude, la gentiane bleue.

.

Outheran Pas du Cuert

clic pour voir

Panneau danger. Il faut faire la pause maintenant et pas dans 10m…

.

Outheran Pas du Cuert.

…parce que les choses sérieuses commencent!

.

Le sentier est sympathique, mais il faut regarder où l’on met les pieds.

En dessous il y a une barre rocheuse.

.

.

.

.

Amelanchier Outheran.

Lys de Saint BrunoGentianes, amélanchiers en fleurs, et le magnifique lys de Saint Bruno. Voila pourquoi j’aime venir à cet endroit au tout début de l’été.

Le sentier progresse maintenant sur une pente raide et herbeuse, entre les barres rocheuses. Si le sol est sec, s’il n’y a pas de neige, si l’on tient sur ses jambes, tout va bien…

.Outheran Pas du Cuert

.

Outheran Pas du Cuert

Clic pour voir la marque jaune. Pas d’erreur c’est le sentier!

Bon là on ne peut plus vraiment parler de sentier. Il va falloir se servir des mains. Et pourtant il y a une marque jaune.

Ce n’est pas une erreur: le passage n’est pas si difficile. Si vous pouvez hisser vos genoux à hauteur de votre postérieur ça devrait le faire, les prises sont évidentes.

Si vous avez le vertige ça le fera pas, c’est sûr.

.

Le sommet est proche.

Et voila, je peux contempler le Lac du Bourget au loin.

.

Lac du Bourget depuis Outheran.

Une croix, un mouton, et une impression de déjà vu! Mais où?

Moutons sur le Mont Outheran.

Quel est ce bonsaï?

epicea abroutiUn épicea brouté par moutons et chamois. Il ne grandit pas, il devient de plus en plus touffu. Je crois qu’on appelle ce magnifique objet végétal un « épicea abrouti ». Pauvre petit arbre… mais tout le monde a le droit d’aimer les bourgeons de sapin, il parait que c’est bon pour la toux.

.

Sur Outheran

Les marques jaunes sont très utiles. Elles sont nombreuses au début, et pour une fois je ne m’en plains pas car le sentier disparait parfois complètement dans les lapiaz. Je les suis attentivement.

Puis elles deviennent plus rares, mais il y a des cairns. Enfin bref, la navigation n’est pas évidente, même par beau temps.

.

.

Chalet de l'Outheran.

.

.

Arrivée au chalet de l’Outheran, tout au bout du plateau. La cabane ne paye pas de mine. Je ne sais pas si vous y passeriez une bonne nuit, mais elle peut au minimum être utile en cas d’orage. J’avoue que je n’ai pas visité.

.Scialet sur Outheran

C’est ici que le sentier bifurque à droite, et immédiatement la descente commence.

.

J’aperçois plusieurs scialets (gouffres) au fond desquels la neige se conserve comme dans une glacière.

.

Le Granier apparaît dans une trouée.

Granier depuis Outheran.

Au dessus du col du Mollard

De nouveau descente dans une falaise, en direction du Col du Mollard.

Mais c’est beaucoup plus facile.

 

Portail du Mont Outheran

 

 

 

 

 

Retour au point de départ, par le grand chemin jusqu’au Désert, puis par la route.

.

Retour vers le Desert d'Entremont.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Publicités