1 Cascade Gurraz b

Le Mont Pourri est entouré de cascades. Il y en a beaucoup sur son flanc Sud Ouest, au bout de la vallée de Peisey Nancroix. La plus remarquable est la cascade du Nant Putors. Proche de la porte de Rosuel, au dessus du hameau de La Gurraz, elle est assez facile d’accès.

Pour aller la voir il y a plusieurs solutions:

– partir de Beaupraz (1524m), près des Lanches, permet d’aller au plus près de la cascade tout en évitant la traversée du torrent à gué. Le chemin longe le torrent, il passe au pied des rochers des Sétives, sous la via ferrata, sous les falaises habitées par un couple de gypaètes.

– pour faire au plus court on peut partir du parking de Rosuel (refuge et accueil du parc de la Vanoise) et prendre le chemin qui va vers La Gurraz. On contemple la cascade depuis la rive opposée du Ponturin. Lorsque la traversée à gué est possible, on peut s’approcher.

– la cascade est très visible depuis le chemin qui monte au Lac de la Plagne, par le GR5. On est un peu loin, mais on peut faire une belle rando en montant tranquillement au lac.

A consulter: l’article d’Olive White « Les animaux de Rosuel » Il est plein de promesses de rencontres avec les animaux du parc.

A voir: sentier découverte de Rosuel

Cartes: pour voir tout de suite: carte GoogleMaps (avec l’itinéraire) ou l’excellente carte IGN du parc de la Vanoise. Pour emporter, au cas où l’envie de marcher un peu vienne sur place: IGN 25000ème – 35.32ET.

.

Je suis parti du parking. Les chalets de la Culaz sont tout proches.

2 La Culaz pres du refuge du Rosuel b

La butte de terre élevée dans le prolongement du toit, la « tourne », est destinée à protéger le chalet des avalanches. Situation risquée, donc, et risque assumé. Pourtant les habitants n’étaient pas inconscients: les chalets étaient utilisés uniquement durant l’été. L’alpage est une « petite montagne » où une partie de la famille prend ses quartiers d’été avec le troupeau. Les randonneurs d’hiver, en ski de fond, de randonnée, ou en raquettes, peuvent déduire de l’existence de la tourne que l’ensemble de la pente peut être balayée par une avalanche.

Le chemin traverse peu après le hameau de La Gurraz, où je retrouve le même type d’architecture, toujours avec la présence de tournes. J’ai tenté de traverser le torrent (le Ponthurin) au niveau du hameau, puisque  la carte 25000ème semblait indiquer la présence d’un pont. Mais il a disparu.

J’ai poursuivi mon chemin, et finalement j’ai pu traverser en sautant de pierre et pierre, non sans mal ce jour là. Il avait plu la veille, et l’eau de l’orage n’était pas encore évacuée, elle s’ajoutait à l’eau de fonte des glaciers. La traversée est souvent possible en plein été, d’autres fois elle est impossible ou dangereuse… En début de saison j’imagine qu’il ne faut même pas y penser.

J’ai donc pu monter vers la cascade.

3 Cascade Nant Putors digitales b

La montée est raide, mais ne pose pas de problème par temps sec.

6 Cascade Nant Putors b

.

Juste sous la cascade un captage EDF envoie l’eau par une conduite souterraine vers la centrale des Brévières, au dessous du barrage de Tignes, de l’autre côté du Mont Pourri.

Le chemin parcouru:

9 La Gurraz et cheminements b

Clic = zoom

Plus loin dans le vallon, sous les glaciers du Dôme de la Sache, il y a beaucoup d’autres cascades. Pour les voir il faut marcher un peu plus: voir la randonnée Lac de la Plagne (monter au niveau du « chalet de derrière la Rebe »).

Advertisements