21 cascade C d

Les randonnées qui conduisent aux Lacs de la Tempête sont toutes très belles et celle-ci est ma préférée. En plus des lacs, magnifiques et sauvages, la montée est jalonnée de nombreuses cascades. Elle se déroule sur un sentier que je trouve extraordinaire.

Départ: Bénétant (1217m). Accès à partir de Cevins, situé un peu plus loin qu’Albertville.

Durée: une petite journée.

Difficulté: le sentier dans la forêt est marqué de petits points rouges sur la carte IGN, signe d’un passage difficile. Et c’est vrai: le sentier est vertigineux. Pourtant il est bien entretenu, il est sécurisé par des câbles, il n’y a pas d’escalade. Malgré tout il y a problème si on a le vertige, ou avec de jeunes enfants, ou s’il reste un peu de neige, voire si le sol est glissant et boueux. Il est possible de contourner la difficulté, mais alors la randonnée perd beaucoup de son charme : ce sentier est un des attraits de la randonnée. D’ailleurs je reviendrai rien que pour lui.

Quand? Au printemps c’est bien, mais il faut que la neige ait entièrement fondu  au niveau des passages difficiles. En été c’est bien aussi car la montée se déroule en partie sous le couvert forestier. En automne le charme sauvage des lacs s’exprime pleinement, bref c’est quand on veut, pourvu qu’il n’y ait pas de neige dans la forêt, et c’est mieux par temps sec.

Ressources:
– cartes: Pour emporter: carte IGN 25000ème, 3532 OT. Pour se rendre compte immédiatement: carte GoogleMaps
– livre: Pascal URARD; Les plus belles randonnées de Savoie, p 50.
– blogs: sur le site de Benoit Chambre “Paysages de Savoie Promenades et randonnées”, on voit que le 22 juin 2006 il restait aussi de nombreux névés autour des lacs. Sur Mountain-forever on les voit en plein été. Sur randos-alpes-savoie on les voit en novembre 2011.

***

J’ai un peu cherché mon chemin au départ… Au bout du village de Bénétant j’ai pris tout droit dans la prairie, mais il n’y avait pas de sentier.

2 benetant b

J’ai fini par rejoindre le chemin au fond du vallon, et j’ai du redescendre un peu.

4 depart sentier c

Finalement j’ai trouvé le départ du sentier dans la forêt.

Mais où est la cascade du Dard, la grande cascade que l’on entrevoit depuis le départ? On l’entend, mais on ne la voit pas. Frustrant. Il faut s’écarter un peu du sentier pour la voir, mais elle est assez loin.

5 cascade du Dard A b

Clic = zoom sur le haut de la cascade

Le sentier monte tranquillement, l’air de ne pas y toucher. Progressivement il devient un peu plus raide, rien de méchant. Il y a des câbles pour éviter de glisser sur les dalles d’ardoise, des marches… sympa, très attentionné, vraiment bien fait.

Et puis je regarde en bas et je constate que je suis en pleine falaise. Si la neige n’a pas entièrement fondu on fait quoi? Piolet crampons? J’ose pas y penser… Heureusement les passages délicats sont parfaitement secs, ni neige ni boue. Aucun problème.

Incroyable sentier. Il me fait penser à celui qui monte dans la forêt d’Isertan au dessus de Pralognan vers une autre cascade, ou à celui de la crête des Gittes. Mais ici il y a très peu d’aménagements, pas de pentes  caillouteuses et dénudées dévalant vers le précipice. Je n’ai fait que marcher tranquillement sur un sentier presque ordinaire,  si je regarde autour de moi je vois des sapins partout, c’est rassurant… Pourtant je suis dans une situation vertigineuse, je me demande comment je suis arrivé là et si les sapins sont bien à leur place en un tel endroit. Le doute… le début du vertige?

Je monte vite, la cascade est déjà tout en bas.

11 cascade A au loin 1 b

Clic = zoom

Les sentiers ne cessent de m’étonner. Personne ne les invente (ou alors très rarement); tout le monde les entretient (en général le simple fait de les utiliser contribue à leur entretien): c’est pas un peu magique? Celui là il faut lui faire confiance, sans réserve et même minutieusement: pas question de mettre un pied ne serait-ce que 10cm à côté!

14 Pensee a deux fleurs c

Clic pour + de fleurs

… un peu plus haut… des pensées à 2 fleurs, il y en a de plus en plus. Il faut les regarder de près pour s’apercevoir qu’il y a en général 2 fleurs par tige, d’où leur nom.

.

Je distingue une cascade pas très loin, je me faufile un peu dans la mégaphorbiaie pour aller la voir de plus près.

.

17 cascade B b

Et je reprends la montée.

20 rhodo cLes rhododendrons font leur apparition. Il y en a plein, tout le long de la randonnée. Mais cette année ils ont souffert des chutes de neige tardives.

.

.

21 cascade C b

De nouveau une cascade, non, deux. Le sentier passe tout près, il y en a une de chaque côté, on est sûr de ne pas les rater!

22 cascade C b

Encore une fois le passage est sécurisé par des câbles. Le sentier passe dans les rochers, débouche tout près du départ de l’une des chutes d’eau. Le parcours est décidément  acrobatique.

Sortie de la forêt. Les premières prairies d’altitude apparaissent.

.

Montée dans les « arcosses », et encore une cascade au loin.

24 cascade D b

Il y a beaucoup d’eau dans le torrent, je ne le traverse pas, je reste en rive gauche.

Bon, j’ai eu ma dose de cascades, passons à l’alpage et aux lacs… Ils ne sont plus très loin. Arrivée au chalet de Chizeraz (2000m). (A partir d’ici il est possible monter directement au sommet du Grand Mont, par un itinéraire réservé aux « randonneurs confirmés ».)

29 Chizeraz b

.

31 soldanelles b

Les fleurs de l’alpage se dépêchent de fleurir avant que l’herbe ne devienne haute. Les soldanelles sont parmi les plus précoces et les plus fragiles.

Ce jour là l’alpage n’est pas couvert de fleurs, il est encore trop tôt, mais je fais plein de jolies rencontres.

32 Pensee des Alpes bLes pensées des alpes peuvent être de différentes couleurs, jaunes, blanches, violettes, c’est toujours la même plante.

.

.

Et voici le premier lac de la rando, le lac Vert.

33 Lac Vert b2

.

Puis les lacs de la Tempête. Ils sont 4 à se partager ce beau nom. De quelle tempête s’agit-il? Je n’en ai aucune idée, mais c’est un nom qui convient à leur charme un peu sauvage. Il reste beaucoup de névés, nous sommes pourtant le 25 juin, à 2000m, ce n’est pas si haut.

35 Tempete A3 rando b

.

36 Tempete B1 rando b.

Anemone soufree Lacs tempete 5 b2Anémone soufrée. Elles poussent par milliers dans l’alpage au dessus du Fort de la Platte (randonnée des 5 lacs de la Forclaz). Ici elles sont rares, et d’autant mieux mises en valeur.

.

37 Gentiane acaule bGentiane bleue, mais de quelle  espèce s’agit-il exactement? Acaule dirai-je… J’ai toujours un doute. C’est que ma méthode d’identification est un peu rudimentaire.

.

Deuxième lac.

36 Tempete B2 rando b.

Troisième lac.

39 Tempete C rando b.

42 Azalee naine b

Azalée naine, on pourrait dire azalée minuscule. Arrêtez de lui marcher dessus!

Dernier lac (2131m), avec nettement plus de glace. Pourtant la différence d’altitude entre les lacs est d’à peine plus de 100m. Au fond on distingue la pointe de Riondet qui domine le col de la Louze.

40 Tempete D3 rando b.

Ce n’est pas fini, il reste un lac à voir pour une visite complète: le lac des Besaces (2015m). Encore un nom étonnant. Il est un peu à l’écart, au dessus du 2ème lac de la tempête. Je ne trouve jamais le sentier qui y conduit, si tant est qu’il y en ait un.

42 Primevere du piemont b

Primevère hirsute je crois.

.

Je traverse de nombreux névés dans une neige juste à point, elle n’enfonce pas trop, juste assez pour me permettre de poser le pied à plat.

44 Besace rando b

Descente directe vers le Lac Vert (un peu sportif, très raide, des fragments de sentier)

46 lac vert rando a

clic = grand format

Retour par le même chemin. Surtout ne pas confondre vitesse et précipitation dans la forêt, ce pourrait être une erreur fatale! Mais le retour est rapide de toutes façons.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Publicités