cascades cirque grand marchetLes randonnées qui conduisent à une cascade ne sont pas si fréquentes: en général la cascade est dans la vallée. Là il y en a partout: au départ, au sommet, au retour… Elles sont situées à des altitudes et dans des environnements très différents et toutes sont spectaculaires en période de fonte des glaciers. L’itinéraire traverse une incroyable variété d’ambiances. Le cirque du Grand Marchet vaut à lui seul le déplacement: c’est un vallon remarquable, suspendu à mi chemin entre la vallée et les immenses glaciers de la Vanoise, il laisse un souvenir durable.

Départ: Pralognan la Vanoise (1450m environ). Il est possible de faire le tour dans les 2 sens. Je préfère le sens qui consiste à monter d’abord au cirque de l’Arcellin: le départ est moins rude, l’arrivée au col du Grand Marchet est un moment magique.

Difficultés: l’arrivée au col du Grand Marchet, et le pas de l’Ane, sont des passages raides. La présence de névés dans l’un de ces passages change complètement le niveau de difficulté de la randonnée. La traversée du torrent d’Isertan se fait sur une poutre métallique, c’est un grand moment. Le sentier dans la forêt d’Isertan est vertigineux.

Carte : pour emporter: IGN 25000ème,  3534OT / pour voir tout de suite: carte Google Maps (avec l’itinéraire) ou l’excellente carte IGN du parc de la Vanoise.

Ressources: la webcam de Pralognan, implantée au Mont Bochor permet de voir une bonne partie de l’itinéraire de descente. Y a t il de la neige sur l’itinéraire, en particulier au niveau du pas de l’Ane? Comparer l’image de la webcam avec cette capture.

.

Au départ de Pralognan, on passe au dessus de la cascade  de la Fraîche, puis on longe le torrent qui gronde au fond de la gorge.

Direction le cirque de l’Arcellin.

Traversée du torrent du Dard grâce à une passerelle métallique (2078m). Montée dans le cirque de l’Arcellin, vers le col du Grand Marchet, ambiance austère de ce cirque glaciaire où les glaciers ne sont plus que souvenirs.

La pente devient très raide lorsque l’on s’approche du col, point culminant de la randonnée (2490m).  Le passage peut devenir délicat s’il est enneigé, en début de saison ou à l’automne comme ici:

17 Col Grand Marchet b

Au col, surprise et grand spectacle. D’un coup on découvre les superbes cascades du cirque du Grand Marchet, somptueuses lorsque le soleil d’été fait fondre les glaciers.

4 cascades au col du grand marchet b

9 cascades col du grand marchet b

12 Col du Grand Marchet b

En fin de saison, lorsque les glaciers ont cessé de fondre tout est différent:

15 Cascades Grand Marchet b

Dans une montagne enfin moins fréquentée, les chamois profitent des jours d’automne et d’un foin abondant sur les pentes ensoleillées du col. En troupeau…

14 Chamois col Grand Marchet b

Ou en solitaire:

18 Chamois col Grand Marchet b

Puis descente dans un magnifique vallon. Le spectacle est partout. La flore est magnifique en juin juillet.

22  Cascades cirque Grand Marchet b

Le  torrent serpente au fond du vallon.

18 col du grand marchet b.

20 Cirque du Grand Marchet Pierres sculptees b.

Au bout du vallon il érode les roches en produisant de belles formes. Le calcaire n’est pas quelconque, d’un point de vue géologique c’est un marbre qui révèle ses qualités lorsqu’il est poli par l’eau.

.

.

.

12 Poutrelle pont Cirque Grand Marchet b.

On le traverse sur une poutrelle métallique pour gagner la rive gauche (2200m).

.

Descente par le pas de l’Âne. Le sentier est d’abord horizontal, il passe au dessus de barres rocheuses (attention s’il reste de la neige), puis franchit un passage rocheux (qui peut être délicat):

23 Pas de l ane Pralognan b

Plusieurs itinéraires sont possibles pour rejoindre Pralognan au travers de la forêt d’Isertan. Je préfère prendre un sentier qui revient horizontalement en longeant le pied des falaises (ce n’est pas l’itinéraire habituellement décrit).

24 Bifurcation Grand Marchet b

Ne pas rater l’embranchement.

Il oblige à remonter un peu, mais la traversée au dessus de la forêt est agréable:

5 Grand Marchet b

Puis on pénètre dans la forêt d’Isertan. L’intérêt principal de cet itinéraire: il permet d’admirer la résurgence du torrent, qui surgit de la falaise et forme aussitôt une magnifique cascade:

Cascade résurgence du ruisseau de l'Isertan

.

La galerie d’où jailli la résurgence a été explorée sur 600m par les spéléologues (voir (1))

La flore forestière est très riche. Un splendide Aconit paniculé se dresse au bord du sentier. Attention! Pas touche, il est extrêmement toxique.

Aconit paniculé

Le sentier, parfaitement entretenu, descend dans une pente très raide au moyen de quelques aménagements (et oui, la pente est vraiment raide)

3 Sentier Isertan b

Arrivée à Pralognan

27 Retour à Pralognan b

Publicités