13  février 2012, je poursuis ma visite des cascades de Chambéry, version hivernale, par la plus grande, la Cascade de Saint Cassin. C’est facile, il faut quelques minutes depuis le parking. Les voitures sont peu nombreuses à s’arrêter (normal, c’est lundi, on n’a pas que ça à faire). Bon, mais tout de même de temps en temps une voiture s’arrête sur le parking, le conducteur en sort, un appareil photo à la main.

D’habitude elle impressionne par sa hauteur vertigineuse, aujourd’hui elle est monumentale…

Cascade de Saint Cassin glace.

Lorsque je m’approche, l’idée de draperies s’impose peu à peu…

Cascade de Saint Cassin glace.

Un voile suspendu, une dentelle de glace

Cascade de Saint Cassin glace.

En bas de la chute, des amas de glace, énormes mais délicatement colorés

Cascade de Saint Cassin glace.

Cascade de Saint Cassin glace.

Cascade de Saint Cassin glace

Advertisements